Posts classified under: Projets inclusifs

Projet Hip Hop avec la chorégraphe Kendra J. Horsburgh

En collaboration avec le Pôle pédagogique de la Kulturfabrik de Esch-sur-Alzette, 10 usagers du service d’accueil de jour de l’APEMH ont réalisé un spectacle de danse Hip Hop avec la chorégraphe Kendra J. Horsburgh.

Répétition générale (SAJ) 2017

Spectacle HIP HOP Inclusif 2017

Projet « Dem Gina seng nei Welt » (danse) avec la chorégraphe Sylvia Camarda

Gina est un projet de danse inclusif réalisé en collaboration avec l’APEMH et le Pôle pédagogique de la Kulturfabrik de Esch-sur-Alzette. Le projet permet à des personnes, avec ou sans handicap, de développer leur expression artistique, sous la direction de la célèbre danseuse et chorégraphe Sylvia Camarda.

Quelques jeunes adultes du Service d’activités de jour de l’APEMH/Centre Nossbierg ont ainsi pu travailler aux côtés de jeunes danseurs non-professionnels, à l’élaboration d’un spectacle. Cette expérience leur a ouvert des portes tant au niveau artistique et expressif qu’au niveau relationnel et humain. Dem Gina seng nei Welt est le fruit de ces travaux. L’histoire est celle de la jeune Gina, un peu trop sage et timide, qui un jour, reçoit la visite d’un petit groupe de saltimbanques qui lui prouvent que chaque être humain quel que soit son handicap, peut réellement faire de nombreuses choses et se rapprocher de son prochain – à la condition qu’on veuille bien l’accepter!

Projet Graffiti

Différents publics de l’APEMH participent de façon régulière à des ateliers organisés en collaboration avec l’artiste luxembourgeois Raphael Gindt. Ces ateliers participatifs mettent en valeur le potentiel des participants et leur capacité à produire des œuvres originales. Ils donnent aussi à chacun la possibilité de s’exprimer, de s’affirmer et de gagner de la confiance en soi, tout en favorisant l’interaction sociale et l’apprentissage en collectivité.

Par exemple, en juillet 2016, un workshop intergénérationnel d’initiation à la pratique du graffiti a eu lieu avec des usagers de l’APEMH, de la Fondation Kräizbierg et le Point Info Jeunes Esch. Ce projet s’est déroulé dans le cadre du dispositif « KUFA’S URBAN ART » du Centre culturel Kulturfabrik de Esch-sur-Alzette.

CARR-sud 2016

Projet Identity call

Le projet Identity Call, organisé dans le contexte du Kufa’s Urban Art Esch, a rassemblé des personnes en situation de handicap, des demandeurs de protection internationale et des personnes âgées. Encadrés par une équipe pédagogique composée d’artistes et d’éducateurs, 8 ateliers étaient organisés : rap, beatmaking, danse, mode, vidéo, théâtre, graffiti et digital graffiti. ). L’objectif principal est de briser les barrières liées aux stéréotypes et à la peur de l’autre et partager pour créer.

Un projet organisé en partenariat avec : Hariko, l’APEMH, la Escher Jugendhaus, Handicap International et le Service Jeunesse Esch ; avec le soutien financier de l’Œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte.

Projet Photos

Soutenu par l’Oeuvre  Nationale Grande Duchesse Charlotte, le projet « Zesummen gläich, zesummen anescht », a été réalisé par des jeunes du Jugendtreff Norden et du Sonnenhaus pour thématiser la question du « avec ou sans  handicap ». Le projet s’est clôturé par une exposition de photographies.

Déierepark

En collaboration avec le Déierepark de la commune de Esch, des personnes du service d’activité de jour de l’APEMH apportent leur aide régulière pour préparer la nourriture qui sera ensuite distribuée par les visiteurs du parc aux animaux. Un projet inclusif valorisant pour les usagers du SAJ.

Projet – Design for Change

Design For Change (DFC) est une méthode internationale permettant de réaliser des idées et des projets de groupe. Au Luxembourg, la méthode a été élaborée par l’Up_Foundation sous forme d’une TO GO Box. Avec l’aide de cette boîte, les participants doivent identifier un thème qu’ils ont choisi eux-mêmes et le réaliser ensemble.

L’objectif de la collaboration entre l’APEMH et l’UP_Foundation est de rendre cette box accessible à tous et la traduire en langage facile.

Pour ce faire, la TO GO Box sera testée dans le cadre d’ateliers organisés par le Zentrum fir selbstbestëmmt Liewen (EVA, SAS, Aktiff) de l’APEMH et, dans un deuxième temps, traduire cette dernière en langage facile, en collaboration avec Klaro et le groupe des Proofreader.

Objectifs de la première phase (janvier 2022 - mai 2022)

  • Mise en œuvre de la méthode DFC avec des personnes en situation de handicap intellectuel.
  • Test des instruments et adaptation au groupe cible.
  • Traduction des instruments en langage facile.

Objectifs de la deuxième phase (mai 2022 - décembre 2022)

  • Transposition de la TO GO Box en langage facile.
  • Vérification du langage facile par Klaro et le goupe des Proofreader.
  • Identification de pairs comme futurs co-modérateurs.

Search

+