APEMH



Retour sur la journée transfrontalière Santé mentale et Handicap intellectuel

 

La journée transfrontalière « Santé mentale et Handicap intellectuel :

quels besoins, quelles coopérations, quelles réponses ? » s'est déroulée le 7 avril dernier dans les locaux de l'Université du Luxembourg. Une centaine de personnes étaient présentes, - des professionnels de santé, des professionnels des secteurs handicap et santé mentale, des responsables associatifs et des représentants politiques-, pour prendre part aux échanges en conférence plénière et lors des ateliers co-productifs.

« L'accès aux soins de santé est un droit fondamental qui doit être garanti à tous et cela représente un défi car il y a un manque de structures et de professionnels spécialisés pour soutenir les personnes concernées par le handicap intellectuel et la souffrance psychique », a rappelé Marie-Jeanne Schon, de la Commission Consultative des Droits de l'Homme (CCDH).

 

 C'est donc dans l'optique de mettre en avant les initiatives en cours et d'identifier de nouveaux dispositifs que les différents acteurs se sont rassemblés. Pour ouvrir les perspectives, des partenaires de la Grande-Région, sont venus présenter les solutions expérimentées sur leurs territoires comme par exemples des dispositifs mobiles d'intervention, des journées d'immersion pour les professionnels de secteurs différents, des formations spécifiques, etc. Les initiatives et les idées ne manquent pas pour répondre à la problématique complexe de la santé mentale des personnes en situation de handicap intellectuel ; les résultats des trois ateliers menés en témoignent. Comme l'a rappelé Docteur Juliana D'Alimonte (Direction de la Santé), le challenge consiste à « répondre aux demandes court terme et aussi se donner les moyens à long terme » en mettant la priorité sur cette thématique. Pour aller plus loin dans les réflexions, Jean-Louis Chapellier a encouragé les acteurs à intégrer les dernières avancées de la recherche scientifique concernant le fonctionnement du cerveau et à se rapprocher des besoins réels des personnes.


Pour clôturer cette journée transfrontalière, Raymond Ceccotto s'est réjoui de la présence des professionnels des différents secteurs et de leur disponibilité pour échanger et collaborer ensemble. « Lentement et progressivement on arrive à rassembler, avec cette volonté de davantage travailler ensemble. Cela nous donne du courage pour continuer à travailler dans ce sens et pouvoir proposer des initiatives qui auront un réel impact sur le terrain. »

 

Pour votre information, nous vous proposons quelques documents supplémentaires à consulter en ligne ou à télécharger ci-dessous :

 

Article Tageblatt - 10.04.2017

Programme de la journée

Diaporama - intervention Dr Laurence FOND-HARMANT

Diaporama - intervention Anne-Claire MALCUIT-ALONZO, Pierrette SARRAZIN et Thierry PILLOT

Diaporama - intervention Véronique HOUCHARD

 

 
Bande Bande